Le 23 novembre 2018 dernier s’est tenue la conférence IA + Propriété Intellectuelle, à laquelle je participais à l’occasion de la publication du dernier numéro des Cahiers de propriété intellectuelle. Ma présentation, dont la vidéo Youtube est disponible juste ci-dessous, reprend les lignes directrices de l’article du même nom (« L’apprentissage machine est une appropriation »). En deux mots, il s’agissait d’indiquer en quoi les technologies actuelles d’intelligence artificielle, parce qu’elles sont entraînées sur des jeux de données, réalisentune forme d’appropriation des-dites données, ce qui est potentiellement problématique au niveau des droits d’auteur (spécifiquement, on s’en doute, lorsque les données utilisées sont encore protégées). Bon visionnement !